Si tu veux nous voir baiser, c'est pas gratuit. Par contre pour nous sauter c'est gratuit :

Par ici les stars nues dans leur salles de bains

 

Et maintenant, les photos des baiseuses :


Marjolaine joui


Catherine va baiser


Magalie a une bite dans le cul


Ingrid se caresse


Marlène se fait sauter


Alexia prend la température


Elodie Miss nue la suceuse


Jessica la vieille pétasse


Magali la blonde salope


Mathilde rase sa chatte


Nina suce


Hémorroïdes de Carole


Sophie la suceuse de bite


Estelle 30 ans baiseuse

Milena
Bouffe la chatte de Milena

 


Sites partenaires :

   

Je suis jalouse de Marlène qui a des nichons plus gros que les miens, mais je me laise enculer !! …

Elle m'a dit au chat je suis une baiseuse. Je demande qu'a voir que je lui dis et elle viens pour m'ouvrir son cul de jeune baiseuse !!

J'ai envie de baiser, j'ai chatte trempée de cyprine, il faut absolument que tu viennes me baiser

Le repaire des cougars de moins de 40 ans

© Tous droits réservés 2008 - 2018 Assinix

 

 

 

 

Un peu de sexe avec Brigitte nue
Je me retirais et commençais à lui lubrifier l'anus avec ma langue. Brigitte me prévint que je pouvais y aller franchement, qu'elle avait l’habitude. Je ne me fis pas prier et d’un coup sec j’enfonçais ma bite jusqu’au fond de son cul et me mis à aller et venir en sentant ma bite serrée par cette anus si ferme. Brigitte avait le cul large, mais l'anus musclé. J’y allais franchement et au bout de quelques secondes, n’y tenant je lâchais une énorme giclée de foutre au plus profond de son cul en l’entendant jouir dans un cri rauque.
Je retirais ma bite, son anus restais dilaté pendant que s'écoulait un filet de sperme légèrement teinté du marron de sa merde. La vue de ce spectacle m’excita et je me branlais en solo pendant que Brigitte roula sur le coté dans un soupir. Mes bourses n’étaient pas vides, j’approchais mon sexe de sa bouche, elle l’aspira d’un coup et je pus jouir à nouveau dans sa bouche.
Je m’écroulais, lessivé et m’endormis
Lorsque je me réveillais, j’étais seul. Je n’oublierais jamais cette nuit et Brigitte pris l’habitude de me rejoindre chaque fois qu’elle venais chez nous…Un peu de sexe avec Brigitte nue
Brigitte a des fesses merveilleuses un vrai gros cul de salope. Et ce que j'aime c'est me branler dans la raie de son cul. Je suis debout et Brigitte se met dos contre moi attrapant ma bite pour la fourrer entre ses fesses. Puis comme une salope excitée elle se met tortiller du fion mon chibre coincé entre ses jambes. Mon gland se balade contre sa chatte sans jamais la pénétrer. Brigitte avance et recule, sa main sur son sexe caressant la hampe de ma bite. Mes mains caressent se gros nichons qui se balancent comme des melons dans la fourgonnette du maraîcher. Son cul s'active et ma bite commence à rougir frottée par les poils de son cul . Je pince ses gros tétons, pendant que ma bite cogne son clito dans un rythme décalé. Je sens son bouton se durcir, j'entends Brigitte couiner comme un banc de baleines au large des cotes du Japon? On croirait presque que sa chatte fait du bruit. Et là sans chercher à me retenir je balance un grand jet de foutre dans sa main. Brigitte s'écarte de ma bite et commence à lubrifier son anus avec mon sperme cambrant ses reins pour dévoilez un trou du cul qui crie famine …Un peu de sexe avec Diana nue
Brigitte était debout nue devant moi. Timide, ses mains recouvraient sa chatte, ses petites seins pointaient, tendus vers moi. Brigitte venait de se raser la chatte, c'est la condition lui avais-je dit pour que je continue à te baiser comme une garce. Brigitte avait donc rasé son sexe et s'apprêtait à me le dévoiler. Je bandais comme un rat mort à l'idée de lui lécher le con. Je débraguettais mon futal, laissant ma bite comme un serpent à tête rouge sortir son bec et montrer ainsi à ma petite Brigitte qu'il n'y avait aucune ambiguïté sur la suite des événements. Brigitte se mit à frémir devant l'objet et s'approcha lentement de moi, les deux mains en avant. Elle était déjà excitée comme une poule dans une usine à coq. Ses mains tremblantes attrapèrent ma bite et mes couilles. Tous le bazar se mit à durcir encore plus au contact de ses paluches. Elle se mit à quatre pattes, entrouvrit sa bouche de suceuse, sa langue passant sur mon gland, se faufilant son le prépuce de mon vit. Ma bite fit bon en avant pendant que je donnais un coup de rein. Brigitte manqua de s'étouffer avec ma biroute cognant au fond de sa gorge. Ça ne la gênait pas cette cette petite salope, et elle commença à me sucer goulûment. Mais, une promesse est une promesse, je sortis mon sexe de sa bouche à sperme, la retourna, lui demandant de venir toucher ses mains avec ses pieds de manière à ce que sa chatte apparaissent devant moi derrière les deux globes de son cul. Je me baissais et, écartant son gros cul de salope, commença à lécher la chatte de Brigitte pendant que mon nez s'enfonçait dans son cul…

Brigitte se déshabilla nue devant moi. Elle se mit à jouer avec ses gros seins devant moi, Brigitte devenait excitante comme une bonne garce. Brigitte nue approchant ses gros nichons de moi qu'elle me donna à téter. Comme un gros bébé je me mis à lui mordiller et sucer les tétons. Cette grosse cochonne en profita pour faire tomber mon pantalon, et pendant je me démenais avec ses grosse mamelles, elle me caressa les couilles, passant sa main dans mes fesses. J'attrapais ses gros nichons à pleine main, les malaxait. "Mets toi à genoux je lui dis". Elle serra ses gros seins en étau autour de ma bite et me branla en la faisant coulisser dans ce matelas. Quand mon gland s'approchais de sa bouche, elle en profitais pour donner un coup de langue, déversais un peu de salive pour aider au glissement progressif de mon sexe vers une éjaculation sans doute précoce vu le savoir faire de Marlène. N'en pouvant plus je déchargais sur les seins de Marlène. M'approchant plus je passais mes couilles sur le sperme. Marlène très excitée lécha mes testicules pleines de jute…
J'avais envie de la chatte de Brigitte nue. Je sais pas pourquoi, seul son sexe me faisais envie. Lui caresser le cul et les seins, d'accord, mais c'étais son abricot qui me tentais. Bon, je la laissais faire son strip, rergardais Brigitte se déshabiller pendant que je me caressais la queue. J'étais déjà nu, je n'avais pas perdu de temps, on étais là pour le sexe non ? Donc, j'étais sur le canapé, je m'astiquais le chibre et Brigitte me faisais son numéro de salope, caressant ses nichons, branlant sa chatte. Alors qu'elle avait bien trémoussé son petit cul de salope, elle s'approcha de moi et me mis sa chatte sur la bouche le dos cambré. Je lui léchais le clito, passant ma langue sur ses lèvres, l'introduisant dans son vagin; Excitée Brigitte frottais son sexe de plus en plus fort contre ma bouche, ses mains derrière son dos cambré de plaisir avaient attrapé ma bite. Ma langue allait maintenant de sa chatte à son cul, j'entendais Brigitte gémir pendant que sa chatte en surchauffe commençait à mouiller sérieusement. Brusquement, en criant elle appuya son sexe contre moi bruyament et se mit à jouir dans ma bouche, son sexe éjaculant comme une fontaine…
s
Brigitte se déshabilla devant moi. De dos, ses reins cambrés, je vois son petit cul se trémousser devant moi. Je m'approche de la raie de son cul, et, distinguant quelques boutons de jeunesse sur le cul de Brigitte nue, je sens ma bite avec agilité bondir hors de mon pantalon. Je passe ma main dans la raie de son cul, la moiteur de son anus transpire sur ma main pendant que je lui caresse les tétons. Brigitte nue se couche sur la table comme une garce et c'est à genoux que je passe ma langue sur ses fesses puis dans son cul, allant de son sexe humide jusqu'à son petit anus fripé et ainsi de suite. J'entends Brigitte ronronner avant de se raidir quand, d'un coup sec, je rentre mon majeur dans son cul. Se retournant, elle saisit mon sexe dans a bouche, le léche y dépose un gros jet de salive, me lèche les couilles et s'écrit : "encule-moi maintenant". Couchée sur le dos, les genoux à hauteur de son visage, ses fesses complètement écartés, sa vulve entrouverte et mouillée, je vois son anus s'ouvrir doucement. J'y dépose une goutte de salive et présentant mon gland à l'entrée de cet orifice, à petits coup de reins, je commence à sodomiser Brigitte en lui titillant le clitoris…